Ecrire pour l’Avent

Anne-Lise, je vous en parle souvent et elle a encore eu une chouette idée pour l’Avent cette année. C’est une proposition d’écriture quotidienne, sur son profil Insta. Un moment destiné simplement à se faire plaisir avec l’écriture, sans chichi, juste pour le fun. Voici mes participations des derniers jour ; pour connaitre la consigne d’écriture, rendez-vous sur son compte… et écrivez avec nous !

Jour 13 : compte à rebours d’une bougie

5 – Me voici bientôt au bout et je suis fière de moi. J’ai bien éclairé !
4 – Tiens, la prochaine est déjà sortie ? Faudrait pas me faire mourir trop vite Mylène…
3 – Ah, elle me regarde me consumer. J’aime beaucoup cette attention.
2 – Et il va se passer quoi après ?
1 – Allez, zou, une dernière flambée pour partie en beauté !
0 – pff…

Jour 14 : l’auto-interview improbable

Dans « Soyons décalés ! », je reçois aujourd’hui Mylène pour la mini-non-interview, celle qui parle de tout sauf de l’actualité de notre invité et qui se résume en une seule question !

– C’est quoi, pour toi, être décalée ?

– C’est lorsque tu te mets en retrait des autres sans les abandonner. C’est une position très intéressante pour observer et réfléchir. Et puis c’est aussi penser et faire des choses qui ne sont pas en lien avec ce que l’on attend généralement de toi.

– Comme quoi par exemple ?

– Et bien tu vois, je vais bientôt avoir cinquante ans, un âge qui rapproche habituellement de la sagesse. Figure-toi que pour ma part, c’est au contraire celui qui me pousse à revenir à la légèreté de l’enfance.

– La crise de la cinquantaine quoi !

– Oui, il y a un peu de ça… [rire]

– OK Mylène, on va s’arrêter là. Je te remercie pour tes franches réponses et comme d’habitude, on termine avec la fameuse question « soyons décalés ! »

DÉ, CA ou LÉ ?

– J’hésite, désolée !

Jour 15 : Oups… plus de lumière !

Alors qu’il faisait nuit noire, j’avançais en agitant les bras devant moi. J’étais en retard pour aller récupérer les enfants et cette satanée panne d’électricité m’agaçait. L’ascenseur était à quelques pas, je le savais, et à sa droite la porte des escaliers. Mais entre les deux, j’étais incapable de me remémorer la configuration exacte du palier. Même si les bureaux que je venais de quitter m’étaient familiers, mon esprit n’avait jamais jugé utile de retenir l’allure du couloir de l’immeuble. J’avançais toutefois d’un pas décidé vers la sortie quand un choc aussi imprévisible que brutal fit basculer ma tête en arrière. Une douleur vive au-dessus de l’œil déclencha un juron étouffé. Un liquide chaud et visqueux s’insinua au travers de mes doigts au niveau de mon arcade sourcilière. La rencontre avec ce coin de mur laissera une cicatrice encore visible aujourd’hui. Moralité : nuit noire dans un couloir, ralentir est un devoir !

Jour 16 : T’as demandé quoi à Noël ?

Cher Père Noël, personnellement, je n’ai besoin de rien ; mais toi certainement ! Depuis le temps que tu trimes pour gâter des gnomes parfois capricieux et loin d’être vertueux, tu dois en avoir ras le bonnet. Alors, j’aimerais t’offrir ne serait-ce que l’idée d’un 24 décembre au chaud, avec Mère Noël, à vous papouiller devant un feu de cheminée tout en mangeant des papillotes. Je sais, c’est une demande utopique parce qu’il y a les longues listes de vœux qui sont arrivées dans ton atelier. Mais franchement, petits et grands ont-ils tant besoin que cela d’objets ? Et si, pour une fois, tu n’offrais rien. Ou plutôt si, le vide pour que l’imagination de chacun puisse le remplir d’autre chose que de consommation frénétique. Alors voilà, Cher Père Noël, j’aimerais t’offrir un congé pour le réveillon et comme j’ai été la plus sage possible cette année, j’espère que tu exauceras mon vœu. Allez, une bise à la Mère Noël et aux lutins et un gros câlin pour toi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s