Domaine de vie – la famille 3/5

Enfin le week-end ! Comme tous les vendredis soirs, Béa se pose dans le canapé avec un jus d’ananas servi dans une coupe à champagne. C’est un petit rituel qui la suit de depuis son enfance.  En ce temps-là, son père travaillait toute la semaine à plus de 200 km de la maison. Alors quand il rentrait pour le week-end, c’était la fête et ses parents prenaient un apéritif pour célébrer son retour. Or ils interdisaient à leur fille unique de boire de l’alcool. Et il faut bien avouer que siroter un jus de fruits dans un verre de cuisine n’avait rien de très festif pour la petite fille. C’est son père qui, un soir, avait eu l’idée de servir le jus de pomme de sa fille dans une coupe de champagne. Cela avait tellement plu aux deux femmes de sa vie que la coutume avait été adoptée immédiatement.

Béa, qui vient de partir très loin dans ses souvenirs d’enfance, n’a pas remarqué que Clarisse a le regard fixe depuis quelques minutes, les sourcils légèrement froncés. Béa connait cette expression. Son amie est du genre « cérébrale » et quand son regard se fige, c’est qu’il se passe mille et une choses dans son esprit. Elle sait alors qu’une nouvelle discussion va occuper une grande partie de la soirée et elle adore ça. Ce qui serait amusant, c’est que Clarisse soit elle aussi en train de penser à son enfance : les allers-retours chaque week-end entre l’appartement de sa mère et celui de son père. Un rythme qui avait renforcé les liens avec ses deux frères aînés. Leurs parents s’étaient séparés alors que Clarisse était encore « en cours de fabrication » comme elle le dit facilement. Ils s’étaient toutefois quittés en très bons termes au point de devenir d’inséparables amis.

Le regard de Clarisse quitte ses pensées et se plonge dans les yeux de Béa qui lui adresse un large sourire en lui lançant un joyeux « à quoi tu pensais ? » À peine Clarisse prononce-t-elle le prénom de son père que Béa part dans un fou rire. Elles ont bien toutes les deux voyagé dans les souvenirs de famille. Les deux femmes se laissent aller à l’euphorie durant quelques minutes avant de reprendre le cours de leur conversation.

Clarisse s’interroge sur le genre de mère qu’elle va être. Son ventre est bien rond et depuis des mois, ses pensées sont tournées vers le bébé et la famille en devenir. Rien de plus normal pour une future maman. Les heures passent et les deux femmes échangent avec enthousiasme sur cette notion de famille qui fait parfois débat et les représentations qu’elles ont eues de la parentalité. Et puis la question initiale revient dans un bâillement étouffé de Clarisse « je me demande quand même quel genre de maman je vais être ». « Mais merveilleuse ma puce ! » chuchote alors Béa en posant la main sur le ventre de Clarisse et en déposant un long baiser sur les lèvres de sa compagne.

Le troisième domaine de vie que je voulais vous présenter et celui de la famille. Or il me tenait à cœur, avec l’histoire de Béa et Clarisse, de montrer qu’il n’y a pas de stéréotype en développement personnel. Ce qui importe, c’est de savoir si la manière dont vous vivez vous convient. Il n’y a donc pas de représentation idéale de chaque domaine de vie qui pourrait constituer un objectif à atteindre.

Dans l’histoire proposée, vous avez des fonctionnements familiaux différents. J’aurais aussi pu aller plus loin en évoquant la famille élargie des deux personnages : les frères de Clarisse, les oncles et tantes des deux femmes et leur ribambelle de cousins par exemple ! Et que dire de l’ex-femme du plus jeune frère de Clarisse ? Fait-elle partie de la famille ? Vous l’aurez compris, seule Clarisse pourrait répondre à cette question puisque considérer ou non son ex-belle-sœur comme un membre de sa famille revient à discuter avec elle de ce qu’est justement la famille !

NaPaWriMo : 21/30 – 672 mots – total : 11 004 mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s