À propos des croyances

Une croyance est une vérité que notre esprit se construit par l’éducation et les expériences. Elle s’associe au biais de confirmation qui fait que notre cerveau va inconsciemment focaliser son attention sur ce qui la valide. Il est donc particulièrement difficile de mettre de côté une croyance si celle-ci ne nous convient pas. En coaching, on parle d’ailleurs d’assouplir une croyance et non de la changer.

Dans l’histoire de ces trois derniers jours (ep1, ep2, ep3), Damien s’est forgé une croyance forte en son coach. Elle repose sur le savoir-faire de ce dernier en matière de communication, voire de manipulation et sur le désir profond de Damien d’être aidé. Son amie Camille aura donc beaucoup de mal à le faire changer d’avis. Car s’éloigner de ce que l’on croit passe par une prise de conscience et se fait sur le long terme, à force de raisonnement et d’expériences différentes, afin qu’une nouvelle croyance vienne prendre plus de place dans notre esprit et notre vie.

Imaginons que Damien vive, dans la maison de campagne du coach, une retraite particulièrement marquante d’un point de vue émotionnel, cela viendra renforcer sa croyance selon laquelle Xavier est l’homme de la situation pour l’aider à trouver la solution à son problème. Et comme il compte s’y rendre avec cette même intention, cette même croyance, le biais de confirmation va jouer son rôle à fond. Damien sera alors convaincu par tout ce que le coach va lui proposer.

Si, au contraire, Damien ne passe pas un bon week-end, il aura besoin de temps pour s’en remettre. Il devra faire face à son erreur de dépense excessive et au sentiment de s’être emballé trop vite. Rien de tel pour saboter encore un peu plus son estime. Et si Xavier revient à la charge en se montrant tout aussi enthousiasmant qu’au début, Damien pourra se demander si finalement ce n’est pas lui qui n’a pas su tirer profit de la retraite et redonner un peu d’eau au moulin de sa croyance.

En développement personnel, s’appuyer sur les croyances est à la fois un pas de plus vers le changement, mais également un sacré bon outil de manipulation. D’où l’intérêt de bien choisir le professionnel qui sera à même d’accompagner et non de guider (une différence qui fera certainement l’objet d’un prochain billet).

NaPaWriMo : 12/30 – 384 mots – total : 6 275 mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s