S’autoriser à tout reprendre

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai suivi la spécialisation hypnose et poids. Pour autant, je ne cessais de tournicoter mes essais de mise en mots de ma future prestation, sans jamais être satisfaite du résultat.

En fait, ce qui me dérangeait avec l’idée d’un hypnocoaching autour du poids, c’est qu’il pouvait être question de nutrition et de santé, deux terrains sur lesquels je ne suis pas légitime.

Toujours cette bonne vieille histoire « je ne suis pas formée, donc je ne peux pas ».

Pour autant, j’ai objectivement et intuitivement des choses à proposer à ce sujet. Mon corps et moi nous fréquentons depuis bientôt 46 ans et nous avons vécu diverses expériences qui peuvent servir aux autres. Avant de faire ma spécialisation sur le poids, j’ai lu de nombreux ouvrages sur l’alimentation, la santé et la relation au corps.

Des bouquins, encore des bouquins !

Oui, je continue !

Et puis deux petits riens du quotidien m’ont permis de sortir de mes hésitations et de saisir l’évidence.

Oui, les prises de conscience viennent souvent de choses anodines. Juste parce que c’est le bon moment.

Le premier est un reportage sur l’anorexie que j’ai regardé, tranquillement installée dans mon canapé. Il avait pour particularité de traiter non pas des effets de l’anorexie sur le corps, mais de ce qui se passe dans l’esprit des personnes concernées avec un croisement de points de vue de différents professionnels. Il faisait également la part belle aux témoignages de personnes vivant différents stades de la maladie. Il m’est alors apparu évident que :

Ma spécialisation hypnose et poids n’est pas suffisante pour accompagner les pathologies liées à l’alimentation.

Contrairement à ce que prétendait ma formatrice !

Comme quoi, chacun sa réalité et ses croyances !

Conclusion : ma prestation ne concernera pas les TCA (Troubles du Comportement Alimentaire) relevant du champ médical. Et ça tombe bien puisque l’hypnocoaching n’est pas thérapeutique !

Le deuxième petit rien du quotidien que j’ai attrapé au vol pour me forger une certitude vient des réseaux sociaux et plus précisément d’Instagram. Avec l’arrivée de l’été, j’ai l’impression d’être harcelée par l’injonction du corps idéal, par l’épreuve du maillot de bain, par l’appel de la démoniaque balance qui doit afficher un poids dit normal.

Mon Dieu, vais-je rentrer dans le bikini taille 34 ?

La dernière fois que j’ai porté du 34, je devais avoir douze ans. Mais, on va où là ?

Devant autant de déballage de régimes à la noix appelés maintenant rééquilibrage alimentaire parce que ça doit faire plus chic, je me suis rendu compte que l’on poussait les gens à se faire du mal pour « être en forme » (traduction ressembler à une brindille séchée) et que l’ensemble des messages véhiculés en mode « il faut » ou « vous devez », pouvaient engendrer bien des frustrations et des complexes.

Conclusion : ma future prestation s’inscrira dans une démarche « body positive » !

Maintenant, les fondations sont posées dans mon esprit. J’ai jeté tous mes précédents projets et je repars avec une feuille blanche, mais, cette fois-ci, je sais où je vais ! Il ne me reste plus qu’à formaliser le comment j’y vais !


Vous voulez que je vous tienne au courant de la sortie du parcours ?
Envoyez-moi une demande !
mylene.mylmo@gmail.com



Catégories :Hypnocoaching

Tags:

2 réponses

  1. Ça fait du bien en tout cas de te lire Mylène 😉
    J’ai pas eu le temps d’écouter toutes tes stories , j’espère pouvoir les retrouver qlq part! Bises.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :