Quand une idée prend corps !

« Prendre corps » : j’ai toujours aimé cette expression. Je la trouve fort bien imagée, surtout lorsqu’elle se rapporte à une idée. De la pensée à la concrétisation de celle-ci, il y a quelque chose de très animal qui se passe dans mon esprit.

J’ai d’ailleurs besoin d’associer des sensations kinesthésiques à la notion de réalisation. C’est certainement pour cela que j’aime écrire à la main et que toutes mes envies, même celles qui finissent en mots sur ce blog sont d’abord triturées, malaxées, composées en version papier.

Et que dire de la démarche de coaching qui prend naissance dans une demande, une intention sans corps avant de se matérialiser par une série d’actions  très concrètes. Durant les séances, je constate souvent à quel point l’immatérialité d’une question posée (ou d’une suggestion sous hypnose) peut engendrer des réactions intenses chez les personnes que j’accompagne. C’est le signe qu’elles touchent quelque chose d’important voire d’essentiel pour elles, ce qui les amène à reconsidérer leur cadre et à déterminer leur axe spécifique de changement.

Je peux donc affirmer que lorsqu’une idée prend forme, chez les autres comme à mon niveau, c’est toujours un moment que je considère comme joyeux. Alors aujourd’hui, je souhaite vous partager un peu de cette heureuse sensation en évoquant un projet à quatre mains qui est en train de prend corps justement !

Je connais Anne-Lise depuis près de dix ans. À l’époque, nous faisions partie de la même équipe de formateurs. Notre mission était de dispenser des formations auprès d’un public en difficulté et parfois instable (psychologiquement et/ou socialement) afin que les stagiaires puissent envisager la construction d’un parcours professionnel. Cette expérience, particulièrement prenante en termes d’énergie, a soudé une relation d’abord basée sur le boulot, devenue amicale au fil du temps.

Nous avons ensuite pris des chemins différents, mais sommes toujours restées en contact. L’envie de réaliser quelque chose ensemble a souvent germé dans nos esprits au point que nous avons plusieurs fois cherché à effectuer des travaux communs. Le dernier en date devait nous associer à deux autres professionnelles pour proposer des ateliers de remédiation dans les centres sociaux. Le projet a avorté, l’une des quatre protagonistes nous ayant lâché avant la fin.

Et puis en février 2019, au détour d’un nouveau déjeuner vegan chez Boko Loco (oui, on est gourmande et l’on se voit régulièrement autour d’un « p’tit plat-bière »), l’idée d’un dessein collaboratif s’est à nouveau installée. Mais cette fois-ci, fortes des leçons de nos précédents échecs, nous avons cadré les choses dès le départ :

1- Il n’y aura que nous deux, donc pas de fuite possible, pas d’embrouille, pas de…

2- On se fixe un délai de réalisation et on cale nos agendas : les séances de travail sont réservées jusqu’aux vacances d’été !

3- Nous nous verrons systématiquement dans des cafés sympas : il faut bien nourrir notre gourmandise commune !

4- Nous nous amuserons à jouer la carte du teasing sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook)

Alors aujourd’hui, après avoir terminé la répartition de nos tâches au premier étage du Hopper en mars dernier, nous nous sommes retrouvées chez Mowgli pour travailler nos premières productions.

Je reste évasive, car nous faisons en sorte de ne pas dévoiler nos intentions (leçon apprise d’une précédente déconvenue). Vous n’en saurez guère plus pour l’instant… en dehors de ceci : il s’agit de donner du corps à ce que je pourrais appeler nos conversations.

Et comme dirait une célèbre voix de téléréalité : c’est tout… pour le moment !



Catégories :Développement

Tags:,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :