Faire avec le manque de concentration

Je vous laisse imaginer un groupe de onze jeunes, plutôt habitués à bouger lorsqu’ils sont en entreprise et qui se retrouvent pour quatre semaines :

  • Dans une salle sans fenêtres (juste avec une baie vitrée donnant sur un couloir) ;
  • Avec une configuration « salle de classe » que l’on n’est pas autorisé à modifier ;
  • Durant huit heures par jour ;
  • Sur des chaises de cours.

Forcément, cela donne des séances plus ou moins studieuses et aujourd’hui, pour le plus grand nombre, cela a été compliqué de se mettre au travail.

Alors quelle est ma position dans ce cas ? Finalement, elle est assez simple :

  • Réguler le niveau sonore lorsqu’il empêche la concentration de ceux qui ont besoin de calme ;
  • Inciter au travail avec humour… et certainement pas avec autorité (on a donc parlé de la série NCIS, de bière, de ski, etc. l’essentiel étant de trouver un prétexte pour qu’ils se remettent en activité) ;
  • Utiliser certains outils de PNL comme le recadrage lorsque cela est utile.


Catégories :Formation

Tags:,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :