Historiette de la BD

bty

Mon regard parcourt les différentes pièces de l’exposition. Il se pose çà et là sur une image, une planche ou un texte, au gré de mes pas et de mes envies. Les mots d’un guide me parviennent sans que je cherche à les comprendre.

Je m’éloigne, histoire de retrouver le silence que je suis venue chercher.

bty

Blacksad se présente au détour d’un vieux mur. Notre rencontre est touchante et je sens la curiosité valser dans l’air, monter le long de mes narines et titiller mes neurones.

Une nouvelle émotion s’empare de moi, celle que j’associe à un moment de douce solitude. Seule dans ce vieil immeuble lyonnais, je profite de ces quelques heures en tête à tête avec mes pensées, mes impressions et mes sens. Je les laisse s’exprimer sans censure, aller et venir, se fixer sur mon carnet ou s’envoler vers d’autres horizons.

Cette première approche de l’exposition en appelle d’autres. J’ai le temps, d’ici la mi-septembre, de revenir traîner mes guêtres, mon carnet et son crayon. Rendez-vous est pris, peut-être même en compagnie de l’un de mes proches…



Catégories :Développement

Tags:,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :