Historiette des 10 km

Surtout, laisser les chiffres de côté

La montre dans un tiroir

Juste le téléphone allumé

Et partir !

Villeurbanne et parc de la Tête d'or
Villeurbanne et parc de la Tête d’or

Il est huit heures et les rues sont vides. Je cours et tourne mon attention autour de sensations. La position de mes pieds martelant le sol. L’humidité de l’air jouant dans le labyrinthe de mes poumons. L’odeur de terre mouillée heurtant mes narines. Le sel de ma transpiration venant s’échouer sur mes lèvres… et cette brume enlaçant la cime des arbres pour me les cacher.

Je suis mon rythme, j’ignore la distance et le temps.

De retour à la maison, je focalise mes émotions : beaucoup de sérénité, un zeste de fierté, énormément d’enthousiasme.

10 km...
10 km…


Catégories :Billet, Historiette

Tags:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :